La Semaine Bleue

Reprendre-sa-sante-en-mains-par-l-039-usage-participatif-des-Huiles

3 au 9 octobre 2022

Changeons notre regard sur les aînés
Brisons les idées reçues

Le dimanche 2 octobre 2022 à 10:00 Reprendre sa santé en mains par l'usage participatif des Huiles essentielles en prévention.
Organisé par Tam Tam PhytoAroma

Introduction : l’usage des HE est rentré dans des EPHAD il y a quelques années et a prouvé son intérêt, notamment sur des aspects de qualité de vie des pensionnaires.Cependant cet usage est peu pratiqué au domicile des personnes âgées car les intervenants (soignants, accompagnants, aidants ou famille, CCAS, associations locales) n’y sont pas formés et n’en connaissent pas toujours l’intérêt. Les retraités eux-mêmes ne sont pas souvent invités à s’intéresser à l’usage raisonné des HE pour améliorer leur qualité de vie quotidienne.
Il nous paraît donc nécessaire d’engager une Action comblant ces différents déficits : former davantage de soignants, y compris des médecins et pharmaciens-souvent les premiers conseillers-, mais former aussi les accompagnants à domicile, les aidants au sein des familles, les jeunes parents soucieux de la santé de la famille entière, sans oublier les retraités qui souhaitent savoir comment améliorer eux-mêmes leur qualité de vie. et les citoyens impliqués dans le domaine social (ex : dans les Maisons départementales de Solidarités),
L’ OBJECTIF est donc d’inviter les divers intervenants auprès des aînés (et les aînés eux-mêmes) à s’initier à l’usage préventif et externe des HE et de se coordonner entre eux pour mieux répondre aux attentes de ces aînés, avec leur assentiment et leur participation concrète.L’amplification de ces formations (non exclusivement destinées aux soignants) permettrait d’établir un dialogue sur la Qualité de vie des personnes âgées –et avec eux- ,entre les différents acteurs médico-sociaux et les familles, quel que soit l’âge des personnes concernées. La participation des personnes âgées aux soins phyto-aromathérapiques proposés renforcerait ainsi leur sentiment de maîtrise de leur santé, de considération, et d’utilité sociale, facteurs favorables à une dynamique psychologique, et donc à un meilleur bien-être .
Le renforcement des ponts entre les soignants, les familles et les organismes médico-sociaux, outre une meilleure cohérence d’actions, diminuerait d’autant le sentiment de solitude des personnes âgées

Moyens : Au niveau des Moyens, Tam Tam PhytoAroma , qui comprend un certain nombre de membres actifs impliqués en phyto-aromathérapie (formateurs-trices, infirmier-e-s spécialisé-e-s, pharmaciennes, biologistes, etc..) peut continuer et diversifier les formations déjà mises en œuvre, par exemple en relation avec des établissements de santé pratiquant déjà et enseignant l’aromathérapie
Des formations de formateurs-formatrices peuvent aussi être mises en œuvre avec diverses associations ( ex : Familles rurales, Viexidom-Maine et Loire).
Les formations peuvent être réalisées avec une base commune, et des compléments en fonction de la catégorie de personnes concernées (ex : toucher-effleurage chez les personnes âgées).
Mais l’organisation des liaisons nécessaires pour une action concertée et cohérente ne peut se faire qu’à chaque échelon local, par exemple sous la responsabilité d’un CCAS.

1- 3 Ateliers récréatifs (avec les précautions d’usages des huiles essentielles) au cours de la Semaine Bleue, avec :
  Comment « prendre plaisir » à sentir une huile essentielle, choisie comme un parfum que l’on garde près de soi comme une aide psycho-émotionnelle (relations avec le cerveau limbique, l’enfance, les habitudes alimentaires, l’affectivité cf « les madeleines de M.Proust !)= tests olfactifs ;
  Découvrir les huiles essentielles et leur utilité par le jeu (Jeu de l’oie) ;
  Découvrir les HE par mes besoins : De quoi ai-je besoin ? : dépenser mon énergie ? Récupérer de l’énergie ? de la mémoire ? me calmer ? réduire mes douleurs ? me tonifier ? Quelles HE peuvent aider ? comment les utiliser efficacement et sans risque ?
  Faire soi-même (savoir-faire et matériels) : réaliser un stick odorant, par ex. préventif de problèmes respiratoires comme des infections hivernales, un mélange d’HE, des applications locales pour la peau, ou contre des douleurs, en massages légers ; réaliser une crème hydratante, etc…
2-Ateliers de formations sur 2 journées destinés aux aidants et accompagnants, suite à la Semaine Bleue : approfondissements sur la qualité des HE, les critères de choix des HE et des producteurs (garanties sur le Développement Durable des productions), les précautions d’usage raisonné.
Réalisations de petites préparations pour un usage familial (cf ci-dessus)
HE et prévention pour la sphère respiratoire, digestive, circulatoire, la peau, exemples de résultats obtenus et publiés (1).
Echanges entre participants.
Après quelques mois de mise en pratique, une journée de retours et questions est proposée pour de nouveaux conseils éventuels.
(1) cf livre de M.Pidoux : Huiles essentielles de Madagascar, Usages et résultats cliniques, ed 2020.

En ce qui concerne le Cadre de nos Actions, nos références sont : les textes de l’OMS sur les Médecines Traditionnelles / Médecines Complémentaires (MT/MC) –Stratégie 2014-2023, ainsi que le document élaboré par un panel d’experts en aromathérapie paru 2018 : Aromathérapie scientifique en milieu de soins ; préconisations pour la pratique clinique, l’enseignement et la recherche. Consensus d’expert.
Notons que l’OMS a fait paraître un document sur la Qualité de vie que plusieurs pays ont mis en pratique : Annexe IX de : Principes méthodologiques généraux pour la recherche et l’évaluation relatives à la médecine traditionnelle. Genève 200.

Michel Pidoux, 77 ans.




INFORMATIQUES PRATIQUES
Du 2 octobre 2022 à 10:00
Au 9 octobre 2022 à 15:00
Lieu : St Clément de la Place

ADRESSE
Lieu-dit La Nalais
49370 St Clément de la Place
CONTACT
Tam Tam PhytoAroma
PIDOUX Michel
m.pidoux49@orange.fr
07 87 71 19 62


Enregistrez votre action Participez au concours Proposez une marche