INFORMATIONS PRATIQUES
Du 8 octobre 2018 à 14:00
Au 12 octobre 2018 à 18:00
Lieu : Maisons de retraite et écoles

ADRESSE
Maison de retraite Notre Dame des Champs aux Matelles (34270) Ecole des Matelles Maison de retraite les Dominicaines é rue du Thirondel à Ganges (34190) Ecole de la Présentation 22 avenue Louis Pasteur à Ganges (34190)
34190 Les Matelles Ganges
CONTACT
ISHARA
NIVET Edwige
edishara@orange.fr
06 71 38 08 92




Imprimer cette fiche


Ouvrir en plein écran

Le lundi 8 octobre 2018 à 14:00 Approche artistique transgénérationnelle sur le thème de l’EAU « Pluri Elles », source de vie…
Organisé par ISHARA

ACTIONS qui seront réalisées par l’association loi 1901 ISHARA (Montpellier)

Approche artistique transgénérationnelle sur le thème de l’EAU « Pluri Elles », source de vie…

Apporter à partir de la thématique de l’EAU et de ses représentations, un regard esthétique et symbolique avec une approche artistique pluri-disciplinaire (écriture, voix, arts plastique et expression corporelle).

L’EAU n’est-elle pas actuellement au centre des préoccupations pour préserver le futur de notre planète face au réchauffement climatique ? Enjeu de société majeur en lien avec le thème de la semaine bleue :
« Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons ».
L’eau en tant que source de vie, est un message que nous espérons positif pour les personnes âgées. Nous souhaitons faire participer les enfants des écoles primaires, avec un échange transgénérationnel car le fait de « co-créer » avec les enfants, permettra de créer un espace de rencontres autrement, un lien social avec l’idée de la transmission et de la continuité de la vie…

Pourquoi PLURI-ELLES ? Il s’agit d’un jeu de mot avec « pluriel », pour marquer la singularité de l’eau qui existe sous de multiples formes, en référence aux « états de l’eau », mais pas seulement...
L’eau est une « source » indispensable à toute vie. Un adulte n’est-il pas constitué à environ 65% d’eau ?
Jeu de mot avec « Elles » en écho aux projets de notre association à venir « Pluri-elles », en particulier « Danses O Féminin » mêlant danse et expression corporelle avec une approche art et danse thérapie. Un Projet « Culture Santé Handicap et Dépendance » est mené avec la DRAC Occitanie, en partenariat avec le centre de ressources régional culture et handicap. Notre projet 'pluri elles' est en cours de réflexion également avec les femmes souffrant d'anorexie de la Clinique Stella à Vérargues et auprès des adolescentes souffrant de boulimie de l'Institut Saint Pierre de Palavas les Flots. Nous animons également un atelier Danse Handi Valide 'Danses au Féminin' les mardis à la Maison pour tous Mélina Mercouri à Montpellier.
Ces projets de création 2018-2019, ont comme objectif, de créer « un espace temps » où les femmes ne sont plus regardées comme « malades » pour retrouver leur statut de sujet et d’artiste de leur Vie. Une mise en mouvement du corps dans l’espace permettant aux femmes d’aller à la découverte de leur corps « autrement ». Danser son corps c’est être en vie et dans « l’envie ».
Pendant la semaine bleue, édition 2018, notre association animera 3 ateliers :

Ces ateliers animés sous forme de réflexion et de recherches sur la thématique de l’EAU, seront réalisés dans l’Hérault avec les résidents de la maison de retraite de « Notre Dame des Champs » aux Matelles (34270), mais également avec la maison de retraite des « Dominicaines » à Ganges (34190). L’idée étant d’inviter les écoles à participer à notre projet : l’école primaire des Matelles et l’école primaire de la Présentation à Ganges. Nous espérons que la semaine bleue permettra de donner naissance à une « co-réalisation » entre les enfants et les résidents des maisons de retraite. Un échange de savoirs transgénérationnel avec un lien social, pourquoi pas en duos, entre les jeunes et les moins jeunes.

Au cours de l’ATELIER 1, Il s’agira d’interroger les participants de façon libre, dans un premier temps « qu’est-ce que vous évoque l’eau en tant que source de vie ? », puis de façon semi guidée à l’aide d’un questionnaire animé oralement.
Des supports artistiques pourront être utilisés en tant que médiateur au dialogue, tels que : reproductions de peinture, de tableaux, de photos, de poèmes haïku (poème court de trois lignes qui utilise le langage sensoriel pour capturer une émotion ou une image), des extraits de texte ou de livre. L’idée étant de susciter le dialogue, la réflexion et imaginer de façon créative.
Evoquer les différents états de l’eau pour susciter l’imaginaire et les souvenirs, l’occasion peut être d’évoquer pour les personnes âgées et d’expliquer aux enfants, « comment c’était à leur époque », pour conserver les aliments au frais, chauffer l’eau etc… Ce siècle a connu de nombreuses innovations technologiques, qui ont changées les habitudes de vie. L’occasion pour les enfants d’apprendre autrement que dans les livres, par des témoignages vivants de nos anciens, dans une démarche de valorisation des résidents. L’occasion aussi pour les enfants d’apprendre ou revoir les différents états de l’eau au programme scolaire.
Jouer avec les mots, les découper, imaginer d’autres mots avec les lettres, chercher des anagrammes, des acronymes… pour introduire une réflexion de fond, comme point de départ à notre projet artistique. L’écriture n’étant pas toujours aisée pour les personnes âgées (capacité physiques et intellectuelles parfois diminuées), cette réunion sera basée sur l’oralité avec des échanges « vivants » et collectifs, servira de base à notre co-création de façon ludique pour les résidents et les enfants. Les mots trouvés et évoqués seront écrit par l’animatrice.

Au cours de l’ATELIER 2 : il s’agira de réaliser un travail d’art plastique, c’est à dire d’accompagnement de création dans une dimension plus symbolique à base de collage, découpage, dessins, peinture en priorité avec du matériel recyclable etc… en utilisant des mots de l’atelier 1 pour réaliser une fresque collective , tout en étant dans l’échange et le dialogue. Chacun utilisera son potentiel et ses capacités artistiques, en mettant en avant sa créativité, avec la possibilité d’interagir sur l’œuvre du voisin, ouvrant un autre espace de dialogue et une complémentarité entre les participants, à l’écoute du respect et de l’espace « créatif » de chacun. Cette approche par l’art thérapie peut permettre de créer des conditions favorables au dépassement des difficultés (physiques ou mentales) en stimulant les capacités créatives, pour ouvrir un dialogue autrement. Cette fresque collective pourra être ensuite exposée.

Au cours de l’ATELIER 3 : Il s’agira de laisser le corps exprimer grâce à l’expression corporelle accessible à tous les participants, une vraie « mise en jeu », une mise en mouvements du corps dans l’espace. (danse), en soi puis à l’extérieur de soi. Cette séance comprendra un échauffement doux pour réveiller ses articulations, ses muscles, mais aussi des exercices de respiration et une invitation à s’inspirer de la symbolique pour bouger autrement. Chaque geste prend tout son sens, car il est ressenti de façon physique, énergétique et émotionnelle dans la joie et la bonne humeur.
Cette séance a pour but de fournir des outils de danse thérapie axés sur les problèmes de « dé liaison » vers la re-connexion avec son corps et l’ouverture à l’autre. Des exercices proposés pour explorer un travail de rassemblement, d’unification et de différenciation, avec des moments d’échanges pour développer le plaisir d’être ensemble dans la danse. Il ne s’agit pas d’un cours technique de danse. Il faut rappeler que la danse et l’expression corporelle, se situent entre sensimotricité, imaginaire et relation.

Les dialogues de ces ateliers seront enregistrés avec accord des participants, pour réaliser un montage audio avec un diaporama d’images, sans toutefois montrer les visages, pour une question de respect de la personne, de droits d’images, et ne pas tomber dans le registre du voyeurisme ! Une restitution du travail réalisé des 3 ateliers, sera projetée devant tous les résidents des Maisons de retraite, les participants (enfants et résidents) et leurs familles, à l’occasion d’un temps de rencontre et d’échanges.