INFORMATIONS PRATIQUES
Du 12 octobre 2018 à 11:00
Au 12 octobre 2018 à 12:00
Lieu : Mairie du 4eme




Imprimer cette fiche


Ouvrir en plein écran

Le vendredi 12 octobre 2018 à 11:00 Concert
Organisé par E-Seniors

Au programme :

- L. van Beethoven “La sonate à Kreuzer”
- D. Schostakovitch Quatre preludes pour violon et piano
- Durée 50 min.

Ce programme sera exécuté par 2 jeunes musiciens de renommée internationale
François Pineau-Benois, violoniste
Jonathan Nemtanu, pianiste

Le concert sera enregistré à France Musique

Voici les biographies de :

Jonathan Nemtanu, piano

Issu d’une famille de musiciens, Jonathan Nemtanu se découvre une passion
pour le piano à l’âge de septans. Il intègre le Conservatoire de Bordeaux où il obtient son diplôme d’Études musicales sous la tutelle d’Hervé N’Kaoua. Il décide de poursuivre ses études à la Faculté de musique de l’Université de Montréal avec le professeur Jean Saulnier.

À 21 ans seulement, Jonathan est accepté au doctorat d’interprétation pianistique. En 2013, il retourne en Europe pour étudier le piano auprès d’Avedis Kouyoumdjian à l’Université de Vienne avant de retourner à Montréal en septembre 2014 pour y terminer son doctorat soutenu en 2018.

Lors de son parcours universitaire, Jonathan reçoit de nombreuses bourses d’excellence saluant la qualité de son travail en tant que pianiste, mais aussi pour ses recherches qui retracent l’histoire de la technique pianistique française.
Jonathan remporte le premier prix au Festival du Royaume et le deuxième prix au Concours de musique de Pierre de Saurel (2017).
On le retrouve dans différents festivals, tels que Les vendredis classiques et
L’Été musical en Bergerac. Il allie sa carrière de musicien – concertiste avec une activité pédagogique en tant que professeur titulaire de conservatoire au Canada.

François Pineau-Benois, violon

François Pineau-Benois découvre le violon à 4 ans et demi, l’étudie au CRR de Bordeaux puis de Versailles, et entre à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP).
Il y obtient son Master en interprétation du violon à l’âge de 19 ans, suivi du master en musique de chambre obtenu en 2017, tout en faisant le choix de se perfectionner auprès de Régis Pasquier à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
Sa formation se complète par des masterclasses de Salvatore Accardo, Maxim Vengerov, Rimma Suchanskaya, Felix Andrievsky, Ulf Wallin, Michaela Martin
Pineau-Benois est lauréat des Premiers Prix du concours international Alexander Glazunov (2017), du Prix de la Ville de Ciboure de l’Académie Ravel (2015), du Prix « Young Artist Award » du concours international Léopold Mozart (2013), des Prix « Musiciens entre deux guerres » et Rotary/Lion’s de l’Académie Ravel (2013), des concours Vatelot-Rampal (2006), UFAM (2005).
Il a bénéficié de bourses de mérite pour les festivals « Virtuoso Violin » (GB), « Rencontres musicales Internationales de Graves », « Rencontres musicales de Noyers », « Les notes Blanches » (France), « Société Tcherepnin » (Les Etats-Unis), « Académie de Bad Léonfeld » (Autriche).

Il s’est produit à plusieurs reprises à France Musique en solo ou avec le Trio César Franck. En formation de musique de chambre, il est invité aux festivals « Musique en côte Basque », « Violoncelles de Belaye », Ravéliades, « Les Rendez-vous de la Chaize », « Les Hivernales Musicales », « Rencontres Musicales Internationales des Graves », à l’IRWC de Stuttgart, à Tel-Aviv ainsi qu’en Turquie et en Belgique.

Pineau-Benois s'est produit en soliste avec l'Orchestre de Chambre de Toulouse, l'Orchestre du Festival de Stratford-upon-Avon, l'Orchestre du Festival de Jérusalem, l'Orchestre Philharmonique d'Irkoutsk, l'Orchestre Philharmonique d'Ashdod, l'Orchestre Philharmonique de St Petersbourg Taurida. Il a joué sous la direction de Regis Pasquier, Pierre Cao, Mikhail Golikov, Rimma Sushanskaya, Nicolas Krauze. Guiseppe Sabbatini

Il se démarque dans sa génération de jeunes musiciens par la sensibilité et le romantisme de son jeu. La revue Musical Opinion (GB, 2012) qualifie son interprétation d’exceptionnelle, Sud Ouest évoque « un charisme hiératique ».

François Pineau-Benois est lauréat 2017 de la Fondation Banque Populaire.
et de la Fondation Safran pour la Musique.

Il joue le violon historique « Le Genève » de Lucien Durosoir, instrument que Lucien Durosoir emporta avec lui sur le Front de la Première Guerre mondiale, et gracieusement prêté par l'association Musiciens entre Guerre et Paix.