INFORMATIONS PRATIQUES
Du 26 mars 2020 à 10:00
Au 5 octobre 2021 à 19:00
Lieu : Grenoble




Imprimer cette fiche


Ouvrir en plein écran

Le jeudi 26 mars 2020 à 10:00 Echanges Epistolaires Solidaires
Organisé par Ccas de Grenoble, Ehpad Saint Bruno

En mars 2020, J'ai reçu un coup de fil de Catherine, professeur de français au collège Fantin Latour qui se trouve en face de l'Ehpad St Bruno, me proposant une correspondance entre les résidents et des collégiens et professeurs. Nous avons mis au point l’accroche du courrier avec ' Chères voisines,chers voisins ' et on s'est lancé. J'ai mis la première lettre dans les boites aux lettres des résidents pour ceux qui peuvent l'ouvrir et lire seuls,
pour certains autres je suis allée la lire en chambre.
C'est comme que nous avons démarré une correspondance de 'confinement' et au delà car elle a duré près de quatre mois et que nous avons fait édité un recueil de ces lettres.
A cette aventure s'est rajoutée Aude et Antonin voisins de l'Ehpad qui nous ont écrit aussi et avec lesquels des résidents ont correspondu aussi, de même que la primaire Nicolas Chorrier, avec lettres et dessins.
Cette correspondance riche et étonnante a crée des liens avec des enfants, des jeunes, des adultes, elle a permis une rencontre improbable sur des moments de vie intime de personnes qui ne s'étaient jamais rencontrées. Des affinités se sont crées et perdurent entre des résidents et adultes et jeunes du collège de même qu'avec notre voisine Aude.
Nous avions décidé de nous rencontrer tous en octobre, nous avions des projets autour de table ronde entre les élèves et les résidents concernant les souvenirs pendant la deuxième guerre mondiale, de voir la pièce de théâtre jouée par les élèves à partir du livre lu en commun 'Charlotte ' de Foenkinos...l'Ehpad a du être confiné à cause d'un 'cluster' et nous avons transformé ces projets en une nouvelle correspondance qui a démarré en novembre jusqu'en mars 2021. Cet échange a eu du succès parmi les résidents et il va faire l'objet d'un nouveau recueil édité.
Aude notre voisine a lancé une correspondance imaginaire ou 3 résidentes participent, de même que des élèves du collège et la maison des familles, ces échanges feront l'objet d'une exposition qui aura lieu le mardi 5 octobre prochain dans le cadre de la semaine Bleue.
Cette aventure épistolaire a aussi permis aux résidents de résister à la violence du confinement, à se confier à des inconnus , à leur apporter leur soutien, à raviver des souvenirs et les partager avec des jeunes, à se mobiliser et espérer la ou les réponses, à s'étonner qu'on puisse encore s'intéresser à eux, à se faire des amies d'un autre âge que le leur, à vivre...
Du côté du collège les classes de 3ème et de 5ème ont été mobilisées, les élèves ont participé activement aux différents échanges, le contenu et la motivation de leur professeur ont été déterminants pour l'ensemble de ces échanges épistolaires.
Aujourd'hui il nous manque la rencontre, repoussée par deux fois et qui devrait se faire le 5 octobre prochain dans le cadre de la semaine Bleue , un temps pour se voir, échanger de vive voix, partager un temps convivial inter générationnel, entre voisines et voisins...une journée portes ouvertes
De ces correspondances il reste une envie forte de poursuivre les échanges, les expériences des uns et des autres et déjà se profile l'idée pour 2022 de correspondre sur une thématique et liée au programme des élèves du collège et liée aux souvenirs des résidents...